En chemin pour Meung ! 

Quitter la grande ville et partir à la découverte de petits villages, ça j’adore.

Et Meung-sur-Loire fait parti de mon top 10. Ses vieilles façades, la vigne vierge qui court sur les murs en pierres, les Mauves qui se faufilent entre les moulins et enfin son château au double visage…. prenons le temps et laissons nous nous perdre dans ses ruelles…

Lorsque je visite un village, ou une ville, j’aime à lever les yeux, repérer les détails, les vielles portes, les chats aux fenêtres, ces petits détails qui nous échappent si nous allons trop vite…

Je suis le genre de fille à regarder dans l’entrebâillement d’une porte cochère pour voir si ma curiosité va déboucher sur un jardin caché ou une coursive intérieure….

img_5285.jpg

img_7110

 

 

Évidemment sur place,

la visite incontournable du château, « Château de Meung sur Loire » son église, la collégiale St Liphard.

Voir mon article sur le Château de Meung !

 

 

 

 

Et si vous avez le temps, ne pas manquer avant d’arriver au village, juste avant le Vieux pont, Au lieu-dit Roquelin, le magnifique Jardin de Stéphane Chassine,  voir article sur les Jardins de Roquelin.

Juste Un petit creux…

Si vous avez un petit creux, et peu de temps, il faut bien prendre des forces, « La Terrasse » vous accueillera avec ses salades repas, ses délicieuses pizzas et un vrai sourire ! A la bonne saison, vous serez installés sous la halle, en immersion totale.

Et en très beau et très bon ?

img_7619.jpg

 

Et pour un repas plus posé dans une gamme et une ambiance différente, mon coup de coeur : l’incontournable restaurant « À la Maison ».

Situé sur la place de l’entrée du château, l’alliance entre le cabinet de curiosité et chez soi… enfin chez soi mais en vraiment, vraiment beaucoup mieux 😉 (bientôt un article sur ce bel établissement).

Publicités
Image

Invitation à la flânerie aux  Jardins de Roquelin…

Ce matin, en regardant mon rosier tout défraîchi, on a la main verte ou on ne l’a pas 🤔 … je me suis mise en tête de trouver enfin un peu de temps pour visiter ce jardin qui m’attire depuis des années (lechatdansleau était surtout sous l’eau  ces derniers temps 😉😉😉) les Jardins de Roquelin.

Allez c’est parti, en voiture Simone… et en voiture lili ça marche aussi ? 🤔🤔 la Clim à fond, 35 degrés dehors…. Situé à Meung-sur-Loire (30 minutes d’Orléans), la route est belle et c’est un bon début. De part et d’autre, des champs puis soudain, juste avant le pont sur la droite,  mon objectif !

J’aime l’arrivée, ça ne paye pas de mine et justement, cela éveille la curiosité… sur le parking, 2 petites poules me frôlent les jambes puis s’enfuient.

Je rencontre Stephane Chassine, le propriétaire, passionné, discret, souriant.

Ici, c’est lui qui fait tout. Et c’est fait avec amour.

Une nouvelle petite poule me montre le chemin ! Décidément, avec toutes ces cocottes, C’est Pâques sans les chocolats ! (heureusement…. avec 35 dehors !!!)


Première impression, une sensation de sérénité… mais pas de silence car il y a de la vie là dedans, chèvres, coqs, dindons, insectes, ça caquette, ça butine et ça bourdonne….

img_6898-1

On a envie de se perdre dans les allées, comme dans un labyrinthe et peu importe si on retombe sur ses pas, si on passe et repasse auprès du même poirier… Il y a toujours un buisson, un arbre fruitier, Une rose qui vous dit « toi là, viens et colle ton nez sur moi, puis ferme les yeux, Laisse-toi transporter par mon parfum… » (ok, aujourd’hui j’ai envie que les roses parlent, à la manière du Petit Prince, mais tout est normal !!)

Je joue le jeu, je me rappelle à quel point chaque jour j’ai si peu de minutes à moi et une fois n’est pas coutume, je ne regarde pas la montre et me laisse porter par cette nature.

 

 

 

Ce jardin à l’anglaise invite à la rêverie. J’imagine tout à fait Monet ou Renoir, installé sur un banc dans une allée ombragée et être inspiré par cette  nature généreuse, qui malgré la météo sévère  de cette année, nous offre de belles couleurs. (d’ailleurs bravo Stéphane, vous avez su protéger ces trésors contre vents et marées, ou plutôt contre sécheresse et canicule 😉😉😉).

En fait, il y a de la poésie ici !

 

Le maître des lieux vous permet aussi d’acheter des plantes, arbustes, roses anciennes et vous pourrez ainsi essayer de retrouver un peu de Roquelin chez vous !

img_6967Une belle allée débouche sur une grande  pelouse, où sont installées tables et chaises pour se poser (ou se pauser ? ) et boire quelque chose. La voilà la bonne idée ! C’est vrai qu’ici on aurait tendance à vouloir s’allonger dans l’herbe et faire la sieste, mais c’est sans compter sur  les habitants qui vous rappellent qu’il faut se réveiller !

 

 


Au fait, à l’intérieur dans l’ancienne bergerie, Stéphane vous propose sa boutique avec ses confitures et objets atypiques, style campagne, Là où il y a de la déco, je ne suis jamais loin… j’adore l’atmosphère…

C’est certain je vais revenir, le printemps doit être sublime ici ! Il est temps de quitter à regret cet écrin de verdure, un peu comme une oasis, un jardin secret mais pas si secret… avec en mémoire le chant des oiseaux, le son si relaxant de l’eau qui coule dans la fontaine et je vous l’offre, c’est cadeau !


Comme je suis arrivée, mais en plus « détendue », je repars avec une haie d’honneur, carrément VIP, la grande classe 🐓 🐓 !!!

Ah oui, le « petit truc sympa » et rare… je n’avais pas osé venir avec la mienne, trop chaud, mais nos toutous sont acceptés (en laisse évidemment, à nous aussi de prendre soin, « take care » comme disent les anglais, de ce lieu merveilleux).

Plus d’infos sur ce jardin classé Remarquable :

Les Jardins de Roquelin 

Lieu dit « Roquelin » 45130 Meung sur Loire

📞 06 70 95 37 70

Horaires, dates d’ouverture et fermeture, évènements :  Les Jardins de Roquelin

Tarifs : 6€, gratuit pour les moins de 18 ans.

 

Festival International des Jardins du Domaine de Chaumont sur Loire.

Pour voir un joli jardin tout frais, vous avez le petit parc d’à côté avec ses enfants qui courent partout et crient « Papa, je veux faire du manège !!!) et les traces du passage du gros labrador ou celui de la voisine, Mamie Ginette.

Et puis dans un autre style, plus… wouahou j’en prends plein les yeux, il y a chaque année d’avril à octobre le Festival des Jardins qui a lieu au Domaine de Chaumont sur Loire. Un thème différent à chaque fois une belle brochette de paysagistes du monde entier, des artistes il faut bien le dire, qui mettent leurs idées au service de nos yeux et de nos narines aussi.

En 2015 « Jardins extraordinaires, Jardins de collection » était le thème suivi sur 15 tableaux.

Tableau c’est le bon mot car ce sont de vraies oeuvres d’art.

En attendant avril et l’Edition 2016, « Jardins du siècle à venir »… voici un aperçu de ce que vous pouviez y voir !thumb_IMG_7130_1024

thumb_IMG_7143_1024

thumb_IMG_7165_1024

thumb_IMG_7172_1024

thumb_IMG_7211_1024

thumb_IMG_7229_1024

thumb_IMG_7245_1024

Pour déjeuner, le restaurant de pâtes est à faire. Et n’oubliez pas de faire une pause au glacier du jardin ! Les parfums sont originaux et succulents !

Orléans, La Loire à l’honneur. 

Tous les 2 ans, en septembre, notre belle ville prépare Le Festival de Loire. Ce fleuve mythique est le cœur de la région. Alors pourquoi ne pas lui faire sa fête ? C’est vrai ça ! Celui de 2015, qui accueillait la Pologne, a été une fois de plus, extraordinaire. Autant vous en faire profiter en attendant 2017 ! (on ne râle pas, on est patient).

      

img_8887
Quelques huîtres à bord de l’Inexplosible, avec Saveur Marine !

 Pendant les jours qui précèdent la soirée de clôture, plusieurs dizaines de mariniers débarquent sur notre fleuve. C’est l’occasion de rencontrer ces fous de bateaux mais aussi tous ceux qui participent à cette aventure. Menuisiers, pêcheurs, restaurateurs… Bref, ça chante, ça danse, ça balance des copeaux de bois et ça cuisine. C’est vivant, que demander  de plus ? Un feu d’artifice s’il vous plaît ! Rien que ça ? Justement ça tombe bien, la soirée finira en apothéose avec ce sublime spectacle au final juste hallucinant et magique, tout de blanc… C’est cadeau !

 

Ce n’est pas magnifique ? Avouez que c’est tentant…

Allez, on se dit à l’année prochaine !

Et si je veux découvrir un château ?

Vous avez par exemple prévu un séjour au Moulin, et vous voulez une idée de visite. Je ne parlerai pas de Chambord, de Cheverny ou de Chenonceau entre autres. Ceux là n’ont pas besoin de moi pour être visités. Mais il existe des petits châteaux dont on parle moins, voir pas. Et ils méritent le détour. Ce coup de coeur, je l’avait visité quand j’avais 7 ans. Et je l’ai redécouvert cet été avec  plaisir.

Le Château de la Bussière.

Le Château des Pêcheurs (comme il est aussi nommé).

Car dans ce domaine familial, vous pouvez y admirer une magnifique collection d’objets d’art sur la pêche et les poissons. Rien n’est banal en ces lieux. La bâtisse est comme posée sur l’eau.

L’architecture est originale, moitié forteresse moitié demeure de plaisance. thumb_IMG_7504_1024
On peut admirer l’orangerie, les écuries, une salle de jeux en bois anciens, de la brique losangée, de la belle pierre.

Vous en ressentez la force dès que vous être entrés dans la Grande Cour d’Honneur.

 

thumb_IMG_7581_1024 thumb_IMG_7515_1024thumb_IMG_7516_1024thumb_IMG_7525_1024thumb_IMG_7526_1024 thumb_IMG_7512_1024

Le Potager

Et on y trouve un lieu magique, plein de poésie et de gourmandise, Le Potager (classé Jardin Remarquable, rien que ça et là moi je dis Oui, parce que ça le vaut vraiment).

thumb_IMG_7587_1024

thumb_IMG_7586_1024
La Serre

 

Vous pouvez juste vous y promener, pour les couleurs, les fleurs, les herbes, les parfums, flâner et vous laisser aller, assis là, sur un banc à écouter les oiseaux.

Et puis, suivant la période,

thumb_IMG_7589_1024
Les barquettes pour la cueillette

vous pouvez faire votre cueillette, framboises, mûres, groseilles. Hop dans le panier, hop pesées, et hop on se régale. Mais le plus difficile, c’est d’avoir ces fruits si juteux et parfumés dans les mains et lutter contre l’énorme envie de les manger !

Patience, une fois payées, c’est le paradis !

 

 

 

 

 

 

thumb_IMG_7590_1024

Attention : ce message s’adresse aux familles. Cueillette rime avec taches rouges et violettes en perspective sur les tee-shirts ! Mais aussi et surtout sourires, bonne humeur et visages radieux avant, pendant et en sortant, car ramasser soit même, déguster le fruit de son travail et se régaler, ça n’a pas de prix !

thumb_IMG_7588_1024
Les citrouilles géantes !

Et comme chez moi on adore les fruits mais les bons légumes aussi, rien ne vaut un petit détour par la boutique où vous pourrez acheter des tomates exceptionnelles, courgettes, carottes, et tout ça sans pesticides !

Voilà pourquoi j’ai eu ce coup de coeur, car c’est un lieu humble, sans fioritures mais très nature, pour rêver, pour respirer, pour apprendre, en prendre plein les yeux et pourquoi pas se régaler.